Avertir le modérateur

05/12/2012

Une taxe qui sème la discorde

taxe hotels tunisie.jpg

Depuis qu'ils ont l'âge de conscience des choses, des milliers de tunisiens se font entendre dire que l'économie du pays est fortement dépendante du tourisme. La figure du touriste, la jeune fille en short court, le jeune homme en bermuda, font partie intégrante de l'imaginaire collectif; il y a donc une certitude sur notre vulnérabilité à ce secteur.

Pourtant le gouvernement a décidé de mettre en place une taxe sur les séjours dans les hôtels du pays. 2 dinars, soit 0,50 euros seront ajoutés au forfait d'hébergement et on imagine bien d'ici la chaine des répercussions. L'hôtelier la fera payer au tour opérateur qui la fera payer au client. 

Vous me direz dans un pays où même le séjour thématique reste assez court, le voyageur ne le ressentira sans doute pas. D'autant que la mise en application ne sera effective qu'en 2013. C'est pas sur. C'est pas sur parce que le signal est mauvais. Si les habitués des périples (surtout ceux qui guettent les bons prix) entendent parler de cette taxe, ils peuvent parfaitement en conclure que la Tunisie va s'engager dans un processus long de renchérissement de ses services et que du coup la destination devient de moins en moins intéressante.

C'est ce qu'ont bien compris certains professionnels et la discorde sur le sujet risque de s'envenimer à mesure que la date de mise en place s'approchera et que l'on en mesurera les effets. 

13:11 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu